Zoé Jobin

Editorial, 2012

À la poursuite de Marilyn

Fan de Marilyn jusque dans la peau, un jeune homme dévoile son tatouage avec fierté.
Chaque jour, les traces de Marilyn qu'elle a laissées devant le Chinese Theatre sur Hollywood Boulevard sont foulées par des milliers de touristes.
Sur la plage de Santa Monica, les enfants se jettent à l’eau et les joggeurs s’essoufflent. Cinquante ans plus tôt Marilyn réalisait l’une de ses dernières séances photos avec son photographe et ami George Barris. Quelques semaines plus tard, el
À l'Hôtel Roosevelt, Marilyn fit l'une de ses premières séances photo en tant que modèle professionnelle.
Disparue il y a cinquante ans, Marilyn n'en est pas moins présente dans les rues de Hollywood. Dans toute la ville, des fresques murales composent un lien entre passé et présent.
Dans un quartier financier de Los Angeles, caché au milieu des tours de verre, le cimetière de Westwood Village abrite les cendres de Marilyn. Rien de monumental, c'est une simple sépulture, identique aux autres. Si ce n'est les baisers laissés par l
Susan Griffiths, considérée comme l’un des meilleurs sosies de Marilyn à Los Angeles, a joué pour les plus grands. Une rencontre irréelle et intemporelle, tant sa ressemblance avec l’actrice est frappante.
Majesteuse sur une fresque d'Hector Ponce, Marilyn domine, telle une déesse intemporelle, la faune urbaine d'une ville en perpétuel mouvement.

Publikationsinformationen

Titel der Arbeit
À la poursuite de Marilyn
Publikation
Femina
Ausgabe
39
Seite(n)
28-32
Verlag
Tamedia Publications Romandes
Ort
Lausanne